Je veille à mon langage
Je veille a mon langage
Auteur: Rav Zeev Greenwald.
₪80

Il est écrit dans la lettre du Gaon de Vilna : « L'essentiel du mérite qu'on recevra dans le monde futur sera pour avoir veillé à son langage. En effet, la pureté du langage est plus importante que l'étude de la Torah et et l'accomplissement des mitsvoth, car la bouche est dotée d'une sainteté particulière. » Une des raisons pour laquelle il est extrêmement difficile d'éviter le lachon hara est qu'on s'y est accoutumé depuis son enfance. C'est pourquoi, dès leur jeune âge, il faut ensigner aux enfants les lois du langage, leur parler de la gravité de cette interdiction, de l'intensité du châtiment divin et de la récompense considérable destinée à ceux qui évitent le lachon hara. Nous avons essayé d'enseigner les lois de façon intéressante et attrayante. Au cours de sa lecture, l'enfant vit intensément les scènes représentées par les dessins, et les règles pénètrent progressivement dans son esprit. La lecture accroît également le désir de les respecter dans la vie quotidienne. De plus, nous avons inclus des questions et des réponses qui reprennent toutes les lois, permettant ainsi de les réviser et de s'en souvenir.