La tradition éthique du Judaisme - Introduction au Moussar
La tradition ethique du Judaisme - Introduction au Moussar
Auteur: Georges-Élia Sarfati.
₪90

La plupart des ouvrages traitant de la pensée juive optent pour une vue partielle de cette tradition : histoire de telle époque, aspects religieux, dimensions rituelles, perspective thématique, ou études portant sur la Bible, l’un des livres de la Bible ; à moins qu’il ne s’agisse de traiter du Talmud, ou encore de la Kabbale. En choisissant de rendre compte de la continuité et des développements de la tradition éthique du judaïsme, en suivant pas à pas la formation et l’épanouissement de ce que l’on appelle en Hébreu le moussar, ce livre rompt avec toutes ces approches. Le Moussar ne définit pas une autre partie du judaïsme, il en constitue l’essence même : réflexion sur le perfectionnement moral de l’être humain, il intéresse avant tout l’individu confronté à son propre devenir et appelle à s’approprier les valeurs les plus fondamentales de l’existence. Le Moussar est une discipline autant qu’une médecine spirituelle. Au-delà des sources classiques du judaïsme (Bible, Talmud), il s’affirme avec son corpus propre à partir du Xe siècle chez le dernier grand exilarque (Saadia Gaon), dans un effort de synthèse entre l’enseignement traditionnel et l’exigence de clarté philosophique : traités, épîtres, sommes didactiques sont quelques uns des genres de prédilection auxquels recourent ses auteurs. Au sein de la culture juive, le Moussar se distingue encore par son universalité : ses références se rencontrent à toutes les époques, et sous toutes les latitudes, dans le monde oriental aussi bien que sépharade et achkénaze, tandis que ses enseignements relèvent de la sensibilité rationaliste ou mystique. L’auteur propose une réflexion inédite sur les liens que cette sagesse entretient avec les grands débats contemporains.